CHATEAU BRILLETTE 2012

Decanter
15,75/20 – 85+/100pts. Good depth of colour and fruit, good firmness, clarity and tannins for the future.
Drink : 2017-2024
Taster : Steven Spurrier

JamesSuckling.com
88. A firm and tight red with pretty berry and cherry character. Medium body and a delicate finish. Turns a little tight on the finish. Better in 2016.

Wine Spectator 
86. Fresh and forward, with damson plum and black cherry fruit, lined with bay and sage accents and carrying through a stone-tinged finish. Drink now. 8,400 cases made.

René Gabriel 
16.

CHATEAU BRILLETTE 2011

Decanter, mars 2014
16,25/20. Recommended.

Wine enthusiast 
89.

Wine Spectator, janvier 2014 
87.

Bettane & Desseauve 
14,25 /20.

René Gabriel 
15/20.

Neal Martin
85.

CHATEAU BRILLETTE 2010

Decanter, juin 2011
16/20. Lively briary fruit, smooth and elegant. 2015-20.

JamesSuckling.com
89-90. Lots of chocolate and nutmeg on the nose and palate. Full and velvety with a long finish.

CHATEAU BRILLETTE 2009

Wine Spectator, mai 2012
90. This is a very solid Bordeaux red, displaying a good cocoa-tinged frame to the flavors at its core, including notes of crushed plum, cassis and mulled spice. The finish, which is long and velvety, shows nicely integrated grip as well. Drink now through 2017. 10,000 cases made.

JamesSuckling.com
92. This shows a solid core of dark fruits such as blueberries and blackberries, with hints of flowers. Full body, with a fine tannin structure and a clean finish. Give it time. Try in 2017.

Decanter, février 2012
15.83/20: 3 stars, recommended. Attractive red fruit and blackcurrant aromas. Much more approchable palate with quite jammy black fruit. Not a world beater but really nice. Needs time.

Le Point, mai 2010
15,5/16. Floral, pivoine, souple, moelleux, frais, élégant, petits tanins doux, beaucoup de gras, finale un peu touffue mais belle matière au départ, long et dense.

Jancis Robinson, avril 2010
16.5/20. Dark crimson. Sweet and almost animal. Very gentle texture with some refreshment factor. Lots of life, and nerve. Really fresh on the finish. Not desperately ambitious but lovely balance and completeness.

Le Guide Hachette des Vins 2013
1 étoile. Belle unité de 40 ha, ce cru possède des vignes d’un âge respectable, à l’encépagement diversifié. Celles-ci ont donné le meilleur d’elles-mêmes pour ce 2009 qui s’annonce par des parfums de fruits noirs, de cerise, de violette et de réglisse, avant de révéler une bouche puissante et charnue. Equilibré et goûteux, ce vin offre une longue finale au fruité et au velouté appréciables. Il s’accordera dans trois ans avec des joues de bœuf confites.

Le Guide Bettane et Dessauve des vins de France 2013
15,5/20. La famille Berthault-Flageul a acquis ce vaste domaine en 1975. Sur les cent hectares, une quarantaine est exploitée en vignes, partagées entre merlots et cabernets. Constant et sérieux dans la qualité de ses vins, ce château représente une valeur sûre de l’appellation, ce que confirme le millésime 2009.
Nez expressif et profond. Une bouche très droite, beaucoup de pureté, un fruit bien présent, soutenu par une belle acidité, tanins fermes. L’un des beaux millésimes de cette propriété.

CHATEAU BRILLETTE 2008

Decanter, octobre 2011
Open, attractive sweet nose with plum fruit and nicely resistant tannins.

Le Guide Hachette des Vins 2012
Une étoile. Né sur la croupe de Brillette, ce vin souple et délicat se montre intéressant par son équilibre et sa belle expression aromatique associant les fruits (prune, framboise et cassis) à des notes de fumée et de moka. Un moulis bien dans son millésime, à déguster dès maintenant sur un rôti de bœuf.

CHATEAU BRILLETTE 2007

Le Guide Hachette des Vins 2011
Cette belle unité de 40 ha, située sur la croupe de graves dominant le Tiquetorte, ruisseau séparant Moulis et Avensan, obtient un joli résultat dans ce millésime difficile. Drapé dans une robe rubis, son 2007 se distingue par sa sève et sa finesse, ainsi que par son équilibre entre les tanins du vin et ceux de la barrique. A ouvrir dans deux ou trois ans.

CHATEAU BRILLETTE 2006

Le Guide Hachette des Vins 2010
Une étoile. Une très jolie terrasse de graves porte le vignoble bien typé Moulis par son encépagement : merlot et cabernet sauvignon pour l’essentiel, avec une touche de petit verdot.
Vêtu d’une robe grenat, ce 2006 livre un bouquet de baies rouges et noires rehaussé de quelques nuances fumées et animales. Fort bien construit, puissant et fruité (cassis surtout), le palais appelle une garde de quelques années.

Le Point, mai 2007
15/20. Epicé, réglissé, bouche souple, tannins gras, frais, doux.

CHATEAU BRILLETTE 2005

Le Guide Hachette des Vins 2009
Une étoile. D’après la tradition, le nom du cru viendrait des reflets créés par les cailloux couvrant le sol de la propriété. Réalité ou légende ? En tout cas la qualité de ce terroir est incontestable, comme en témoigne ce vin par l’éclat de sa robe grenat, par la complexité de son bouquet (agrumes, fruits exotiques, cuir de Russie, mie de pain) et par son palais puissant et charnu. Bien enrobés, les tanins promettent une belle bouteille d’ici deux à trois ans.

La Revue du vin de France, juin 2006
Réussite exceptionnelle !

Cuisine et Vins de France, sept-oct 2007
Coup de cœur. Cette appellation médocaine dispose de sols argilo-calcaires ou graveleux. C’est sur ces derniers que s’enracinent les vignes de ce château, ce qui confère à son vin une belle complexité, amplifiée par l’effet du millésime 2005. Opulent et long, doté de tanins fins, il accompagne un gigot d’agneau ou des cèpes.

Le Point, sept 2009
16/20. Cacao, prâline noire, sanguin, bouche ronde en attaque, assez tendue ensuite, de la réserve, tendue, fraîche, vive, élégante, grillée en finale, bonnes saveurs mais un vin encore jeune. Erwan Flageul, gérant depuis 2001 : « Brillette, j’y passais mes vacances depuis tout petit. Mon père s’en occupait de très loin. C’est un endroit qui me tenait à cœur, et j’ai toujours aimé le vin. Je vis à moitié à Bordeaux et moitié à Paris. Ma femme travaille à Paris. Il faut savoir se déplacer. Brillette était très installé sur le marché français et on cherche à se tourner vers l’export. »

CHATEAU BRILLETTE 2004

Le Guide Hachette des Vins 2008
Un terroir de graves fines qui luisent d’un éclat particulier au soleil a donné son nom au domaine. Le merlot et le cabernet savignon, mais aussi le cabernet franc et le petit verdot, y ont mûri et donné ce 2004 à la fois sombre et profonde. Souple, délicatement bouqueté sur des notes de baies rouges, d’épices (cannelle) et de pain grillé, ce vin se montre plaisant tout en ayant suffisamment de concentration et de volume pour être attendu deux à trois ans. Il gagnera à être décanté.

La Revue du vin de France, juin 2005
Nous avons beaucoup aimé. Robe sombre. Jolie bouche suave, beau milieu de bouche, beaux arômes de mûre et de réglisse.

HAUT BRILLETTE 2009

Le Guide Hachette des Vins 2013
Bien construit, sur les fruits mûrs et les épices.

Decanter, juin 2011
Understated nose of sour red cherry, plus a hint of sweeter spice, quite firmyl extracted. Long, focused finish.